Le guide du Vin
Worldwide

GUIDE PROVENCE

 

Les grands vins rouges, blanc et rosés

Edition du 20/04/2010


Patrick DUSSERT-GERBER MET A L'HONNEUR CETTE SEMAINE

 LA BASTIDE BLANCHE

Exemplaire

la BASTIDE BLANCHE

À Sainte-Anne-du-Castellet, Michel Bronzo élève l’un des plus grands crus de la région, où la sagesse des prix s’associe à une structure et à une typicité hors-pair.


La restructuration du Domaine par la famille Bronzo remonte au début des années 1970. L’encépagement est constitué pour plus de la moitié de Mourvèdre ce qui confère au vin ces arômes si profonds. Le vignoble de 28 hectares est planté tout en coteaux sur des parcelles aménagées en restanques pour une partie, sur des sols très profonds graveleux et caillouteux de type argilo-calcaire. Les méthodes de culture restent très traditionnelles avec des labours fréquents, une fertilisation organique et aucun emploi de désherbant chimique. Les vendanges entièrement manuelles s’effectuent dans de petits bacs pour que le raisin parvienne intact à la cave. Le terroir très fracturé produit de faibles rendements, ce qui permet d’obtenir des vins à forte personnalité, très concentrés avec des arômes puissants tout à fait exceptionnels. Le vin est riche associant structure et finesse, charnu et racé en bouche, d’une belle persistance aromatique, de très belle garde. “Le 2007 est très réussi car les vendanges étaient très saines, précise Michel Bronzo. Nous avons eu une année de sécheresse, surtout l’hiver, où les pluies ont manqué. Le fort mistral a bien ventilé les raisins, mais, la conséquence de ce changement climatique, c’est que nous produisons dorénavant moins de volume, 32 hl/ha pour le 2007, c’est vraiment peu ! Il ne pleut plus durant l’automne et l’hiver donc, les réserves ne se remplissent pas et ce déficit hydrique se répercute à la production qui est à la baisse, à Bandol - 6% et chez moi, à la Bastide Blanche -18%. Deuxième phénomène observé, il y a de plus en plus de mistral, ce qui sèche les baies et les concentre. Grâce à cela, nous obtenons des qualités superbes. Les Rosés et les Blancs sont vraiment très aromatiques, le cépage Mourvèdre s’est très bien exprimé. Le rosé présente des notes d’agrumes très intéressantes et, dans le blanc, ce sont les notes florales qui s’exhalent dans des vins très gras et concentrés. Les Rouges sont d’une très belle matière avec des tanins puissants mais sans apreté. Ce millésime 2007 me fait penser au 2004, avec des vins agréables, assez rapidement flatteurs, riches, sans agressivité. Depuis 1998, il faut bien constater que nous avons eu des millésimes extraordinaires, peut-être avec une note en dessous pour le 2002, mais nous sommes très chanceux. En rouge, 2004 est épuisé, il reste quelques 2005 et le millésime 2006. C’est un vin qui a bien évolué, dans la lignée du 2005, où l’on retrouve des arômes de fruits très mûrs, très flatteurs, avec des tanins denses et soyeux.”

   

LA BASTIDE BLANCHE


Michel et Louis Bronzo
367, route des Oratoires
83330 Sainte-Anne-du-Castellet
Téléphone : 04 94 32 63 20
Télécopie : 04 94 32 74 34
Email : bastideblanche@vinsdusiecle.com

Site : www.vinsdusiecle.com/bastideblanche

NOS COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE
 

Domaine de L’OLIVETTE

Un domaine de 55 ha dans la même famille depuis le XVIIIe siècle. Ce propriétaire sympathique s’attache à laisser s’exprimer le terroir selon les millésimes et pratique bien sûr des vendanges manuelles pour ce superbe Bandol rouge 2005, très expressif du Mourvèdre, un vin de couleur intense, racé, aux connotations de cassis, de mûre et de poivre, riche, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche, de bonne garde, un vin de belle matière. Le 2004 est de couleur profonde et intense, aux notes de cassis, de prune et d’épices, aux tanins riches et savoureux, qui commence à s’ouvrir, de bouche soyeuse et dense. Superbe 2003, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de fumé et d’épices, aux tanins puissants mais très fins, harmonieux, très équilibrés en finale. Le rouge cuvée Spéciale 2002 est un très grand vin, complet, aux tanins enrobés, charnu comme il se doit, riche et classique, de robe pourpre intense, parfumé (fruits rouges à noyau, cannelle, humus...), légèrement poivré en finale, d’évolution lente. Le Bandol blanc (Clairette, Ugni blanc et Sauvignon) associe nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, un vin suave, harmonieux, aux arômes de fruits blancs, d’une belle élégance et d’une grande richesse aromatique. Beau Bandol rosé 2008, cépages Mourvèdre, Grenache et Cinsault, tout en bouche, fruité, aux notes de framboise et de rose, à déguster sur un tagine ou des rougets grillés.

Jean-Luc Dumoutier
Chemin de L’Olivette
83330 Le Castellet
Téléphone :04 94 98 58 85
Télécopie :04 94 32 68 43
Email : info@domaine-olivette.com
Site personnel : www.domaine-olivette.com
 

Château de CANCERILLES

La famille Garcia, en 1989, acquiert une centaine d’hectares, sur lesquels se trouve le château pour y développer la viticulture et perpétuer la tradition. Vignoble de 12 ha. On y élève cet excellent Coteaux Varois en Provence Ambroisie du Terroir rouge 2006, issu d’une longue macération en cuves avec remontages et foulages journaliers, de robe rouge intense, un vin aux arômes soutenus de fruits rouges et noirs, de bouche dense, parfait sur un lapin à la moutarde , comme on le suggère ici. Le Coteaux Varois Fleur de Vigne rosé 2008 (80% Cinsault), aux connotations de cassis et de poivre, est bien classique, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée. Goûtez le Vin de Pays du Var Cuvée Paternel blanc 2006, où se retrouvent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, tout en bouche, vraiment très charmeur. Chambres d’hôtes disponibles.

Chantal et Serge Garcia
1400, route de Belgentier
83870 Signes
Téléphone :04 94 90 83 93
Télécopie :04 94 90 83 93
Email : garcia@chateaudecancerilles.com
Site personnel : www.chateaudecancerilles.com
 

Château ROUTAS

Vignoble de 42 ha sur un site boisé de près de 300 ha entre promontoires calcaires et dépressions argileuses. Les vins sont élaborés dans le respect de la tradition vigneronne. Vous aimerez comme nous ce Coteaux-Varois-en-Provence Agrippa rouge 2004, médaille d’Or au concours Général Agricole Paris 2006 (60% Syrah, 40% Cabernet-Sauvignon), vieillissement en fûts de chêne 14 mois, riche, charnu et parfumé (fruits rouges surmûris, cuir, épices), un vin qui allie structure et distinction, de très bonne évolution. Tout en charme, le rosé Le Petit Chenapan 2008, médaille d’Argent au Mondial du rosé 2009 à Cannes, dont les raisins sont récoltés à maturité optimale et vinifiés séparément en cuve avec contrôle de température. L’assemblage s’effectue ensuite après un court élevage sur lies fines. Cela donne un vin de belle teinte lumineuse, souple et friand à la fois, d’un bel équilibre entre sucre et acidité, au nez expressif et complexe, riche et tout en finesse, à déboucher sur des gambas. Il y a également ce Vin de Pays du Var Cyrano rouge 2005, pur Syrah, élevage 15 mois en fûts de chêne, puis mis en bouteille sans filtration, de robe intense, typé, au nez de mûre et de violette, bien épicé, aux tanins présents et soyeux à la fois, de bonne garde. Le VDP coquelicot blanc 2008, Viognier majoritaire (80%), le reste en Chardonnay, développe des arômes floraux exotiques, un vin ample et fin, très parfumé.

Martine Richard Rouviere Plane sarl
Route de Barjols - Chateauvert
83149 Bras
Téléphone :04 98 05 25 80
Télécopie :04 98 05 25 81
Email : rouviere.plane@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateauroutas.com
 

CHÂTEAU ROMANIN

Jean-Louis Charmolüe et son épouse, Anne-Marie, ont quitté leur fief de Saint-Estèphe (Montrose) et acquis cette magnifique propriété.?Le domaine est très grand (230 ha), la superficie de l’exploitation est de 58 ha de vignes, avec 1,5 ha d’oliviers et aussi 1,5 ha d’amandiers, le lieu est magique, les installations sont modernes et superbes, creusées dans le rocher... “Travailler un vignoble de 58 ha en biodynamie n’est pas chose aisée, mais j’aime relever les défis, précise en souriant Jean-Louis Charmolüe. Convaincus que tous les grands vins commencent leur vie dans la vigne, nous portons un effort tout particulier sur le travail de la plante. Pierre Masson spécialiste en la matière a observé que les composts étaient soignés, et le travail précis quant aux modes de dynamisation et de pulvérisation. Les rythmes de la nature sont respectés à Romanin.” Nous cultivons les vignes en biodynamie, avons un grand respect de la nature, les sols sont mieux préservés, l’environnement aussi. Ici, par rapport à Bordeaux, il y a beaucoup plus d’insectes, d’oiseaux et de fleurs sauvages, cela prouve bien l’absence d’insecticide. La biodynamie emploie des préparations naturelles d’origine végétale, minérale ou animale, riches en micro-organismes et qui participent au développement de la vie microbienne.Les vins bénéficient des marques Demeter et Biodyvin, organismes accrédités apportant la garantie au consommateur du respect des conditions de l’agriculture en biodynamie. La cave creusée dans la roche est conçue à l’image d’une cathédrale (colonnes, chapiteaux, croisées d’ogives). L’endroit est stupéfiant de beauté, les techniques ancestrales sont associées à la technicité des matériaux modernes, les vins trouvent, dans ce lieu, les conditions idéales à leur élevage et le visiteur comblé, peut apprécier pleinement les cuvées à déguster. Exceptionnel Baux-de-Provence Château Romanin 2006 (très petits rendements, Grenache, Syrah, Mourvèdre, Cabernet-Sauvignon), de robe pourpre, aux connotations de griotte et de sous-bois, de bouche veloutée et ample, c’est un vin puissant, aux tanins fermes mais bien enrobés, aux nuances de petits fruits rouges confits en finale, de garde.?Le 2005, de belle robe grenat, est intense avec de beaux tanins enrobés, des notes bien présentes de pain d’épices, d’orange confite, de fruits noirs et de chocolat amer. Un vin parfaitement équilibré, très savoureux au potentiel remarquable. À la suite, le Chapelle de Romanin rouge 2006, issu de vignes un peu plus jeunes, est un vin aux tanins savoureux, de couleur profonde, avec ses notes caractéristiques de fruits noirs et de réglisse, bien équilibré. Beau Château Romanin blanc 2007, tout en saveurs, tout en fraîcheur aromatique, au nez subtil, d’une jolie persistance, un vin intense et parfumé avec des nuances de chèvrefeuille et de pomme en finale, suave en bouche.

Pascal Fraychet
Route de Cavaillon
13210 Saint-Rémy-de-Provence
Téléphone :04 90 92 45 87
Télécopie :04 90 92 24 36
Email : chateauromanin@vinsdusiecle.com
Site : chateauromanin
Site personnel : www.romanin.fr

A L'HONNEUR CETTE SEMAINE :
LA BASTIDE BLANCHE

NOS COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE :
Domaine de L’OLIVETTE
Château de CANCERILLES
Château ROUTAS
CHÂTEAU ROMANIN

PROVENCE BLANCS : LE CLASSEMENT


INDISPENSABLES

A LIRE






Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin
chaque semaine par e-mail

E-Mail :



MILLÉSIMES
consultable en ligne
gratuitement
comme le vrai magazine,
en tournant les pages...



CLIQUEZ ICI
UNIQUE EN FRANCE

 NOS AUTRES SITES THEMATIQUES


CLASSEMENT PROVENCE-COTE D'AZUR-CORSE BLANCS
e_provence.jpg
IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux sites des meilleurs vins en cliquant sur leur nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COTES-DE-PROVENCE

COTEAUX D'AIX/DES BAUX
AUTRES APPELATIONS



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COTES-DE-PROVENCE

COTEAUX D'AIX/DES BAUX
AUTRES APPELATIONS

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COTES-DE-PROVENCE

COTEAUX D'AIX/DES BAUX
AUTRES APPELATIONS

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

Guide des vins
Guide des vins
Millesimes
Millesimes
Journal du Vin
Vinovox
Vins du siecle
Vins du siècle

 PRECEDENTES EDITIONS

Edition du 13/04/2010
Edition du 06/04/2010
Edition du 30/03/2010
Edition du 23/03/2010
Edition du 16/03/2010
Edition du 09/03/2010
Edition du 02/03/2010
Edition du 23/02/2010
Edition du 16/02/2010
Edition du 09/02/2010
Edition du 02/02/2010
Edition du 26/01/2010
Edition du 19/01/2010
Edition du 12/01/2010
Edition du 05/01/2010
Edition du 29/12/2009
Edition du 22/12/2009
Edition du 15/12/2009
Edition du 08/12/2009
Edition du 01/12/2009
Edition du 24/11/2009
Edition du 17/11/2009
Edition du 10/11/2009
Edition du 03/11/2009
Edition du 27/10/2009
Edition du 20/10/2009
Edition du 13/10/2009
Edition du 06/10/2009
Edition du 29/09/2009
Edition du 22/09/2009
Edition du 15/09/2009
Edition du 08/09/2009
Edition du 01/09/2009
Edition du 25/08/2009
Edition du 18/08/2009
Edition du 11/08/2009
Edition du 04/08/2009
Edition du 28/07/2009
Edition du 21/07/2009
Edition du 14/07/2009
Edition du 07/07/2009
Edition du 30/06/2009
Edition du 23/06/2009
Edition du 16/06/2009
Edition du 09/06/2009
Edition du 02/06/2009
Edition du 26/05/2009
Edition du 12/05/2009
Edition du 05/05/2009
Edition du 30/04/2009
Edition du 23/04/2009
Edition du 16/04/2009
Edition du 09/04/2009
Edition du 02/04/2009
Edition du 26/03/2009
Edition du 19/03/2009
Edition du 12/03/2009
Edition du 05/03/2009
Edition du 26/02/2009
Edition du 19/02/2009
Edition du 12/02/2009
Edition du 05/02/2009
Edition du 29/01/2009
Edition du 22/01/2009
Edition du 15/01/2009
Edition du 08/01/2009
Edition du 01/01/2009
Edition du 25/12/2008
Edition du 18/12/2008
Edition du 11/12/2008
Edition du 04/12/2008
Edition du 27/11/2008
Edition du 20/11/2008
Edition du 13/11/2008
Edition du 06/11/2008
Edition du 30/10/2008
Edition du 23/10/2008
Edition du 16/10/2008
Edition du 09/10/2008
Edition du 02/10/2008

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Informations éditeur - Mentions légales - info@millesimes.fr
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.

Site édité par Société des Millésimes - S.A. au capital de 38.112,25 € - Siège social : Beauregard 33124 Auros - 350 288 825 RCS Bordeaux 
Directeur de la publication : Patrick Dussert-Gerber - Château de Beauregard 33124 Auros. Tél. 05 56 65 51 57 - Fax. 05 56 65 50 92 - e.mail : contact@millesimes.fr 

© Édition Société des Millésimes SA  • Auteurs : Patrick Dussert-Gerber et Brigitte Dussert. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est strictement interdite. Une copie ou reproduction par quelque moyen que ce soit, photographie, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur • Les publi-rédactionnels et publicités appartiennent à la société d’édition • La société éditrice décline toute responsabilité pour les documents non sollicités, elle n'est pas responsable des documents, textes et photos communiqués par les annonçeurs et agences concernant les insertions publicitaires et publi-reportages, ni par les publicités qui pourraient ne pas être conformes à la loi en vigueur. Les photos, articles et informations rédactionnelles sont libres de toute publicité. Tout matériel non utilisé ne sera pas renvoyé • Photos : Tous droits réservés. Ce copyright s’applique à l’ensemble de nos autres sites.

Voir pour les copyrights et la protection des droits d'auteurs :http://patrick.dussert-gerber.com/copyright-et-droits-dauteur/

Droits des auteurs et Sanctions de la Loi 57-298 du 11 mars 1957 : http://www.admi.net/jo/loi57-298.html